Pour faire construire une maison, il est obligatoire de demander un crédit immobilier construction. Or, les banques ont certaines exigences à satisfaire. Avec ou sans report des intérêts, il est important de choisir la bonne formule pour s’aligner sur les conditions favorables des banques. Voici les détails. 

Crédit immobilier construction: les formules

En crédit immobilier construction, il est important de choisir la formule la plus adaptée à sa situation et à son projet. Les banques apprécient surtout la VEFA et le lotissement des maisons individuelles ou bien semi-individuels. Cliquez sur https://www.emprunter-malin.com/pret-immobilier-construction-banque/ pour en savoir plus.

Cela peut vous intéresser : Comment faire baisser ses impôts avec la loi Pinel ?

  • La VEFA

La VEFA est la vente en état de futur achèvement. Pour construire une maison, la banque doit apprécier le cadre juridique et sécurisé pour l’emprunteur. Les promoteurs sont contraints de détenir une garantie de parfait achèvement. Cela va davantage assurer le prêteur et l’acquéreur. Cette condition signifie que la remise des clés aura lieu. La VEFA concerne surtout les résidences d’appartements neufs. 

  • Le lotissement de maisons individuelles ou semi-individuelles

Il s’agit d’une solution la plus appréciée des familles. Le promoteur va alors vendre le terrain et la maison. Il peut alors choisir le design et la taille selon le budget et ses goûts. Pour cette formule, la banque accorde une confiance au promoteur. Elle bénéficie d’un bon niveau de protection de l’acquéreur. En effet, le promoteur doit fournir une garantie de parfait achèvement et une garantie de construction qui dure 10 ans. 

A voir aussi : Les différents types d’attestations de solvabilité

  • Le CCMI

Il s’agit du contrat de construction de maison individuelle. En principe, on achète le terrain et on fait construire sa maison. Pour cette formule, une seule entreprise va gérer tout le projet. L’acheteur choisit et achète son terrain. Le constructeur va apporter le plan et va livrer l’ensemble clés en main.  Le prix est fixé à l’avance pour sécuriser les banques

Le type de contrat pour mieux convaincre la banque

Pour obtenir un crédit immobilier et donc le montant voulu auprès de la banque, il est important de bien évaluer son contrat. Les banques apprécient particulièrement le contrat d’entreprise et le contrat de maîtrise d’œuvre. 

Le contrat de maîtrise d’œuvre

Le contrat de maîtrise d’œuvre est le contrat le plus fiable pour la banque. Elle n’a pas vraiment confiance à ses clients. C’est pourquoi, elle se tourne vers les clients qui font appel à un professionnel. Faire construire sa maison avec un contrat de maîtrise d’œuvre est bien plus rassurant pour les banques. Un architecte dispose d’une solide expérience. Il sera en mesure de préparer un dossier de prêt concluant. 

Le contrat d’entreprise

Il est possible de se lancer dans un contrat d’entreprise. Dans ce contexte, les ménages font construire leur maison seuls sans l’aide d’un professionnel. Ils vont : 

  • confier les travaux à une entreprise. 
  • Choisir eux-mêmes les prestataires. 
  • Réaliser des économies.

Cela dit, faire un emprunt avec un contrat d’entreprise comporte un risque pour la banque. Même si l’emprunteur obtient du sur-mesure, il est parfois difficile d’estimer le coût de l’opération